Faubourg-Saint-Sulpice---Vestiaire-idéal


« Lire cet article en 6 secondes »

  • l’âge d’or pour essayer, creuser, développer son style 
  • le moment d’investir dans des pièces de meilleures factures qu’à 25 ans
  • une prise de risque maîtrisée dans l’affirmation de sa personnalité

Passer le cap des 30 ans, vous voilà en phase avec votre âge. Le moment propice pour prendre soin de votre vestiaire avec style !

Vous grandissez et vous n’êtes plus tout à fait le jeune chien fou de vos 20 ans. Une stabilité qui vous permet d’aborder plus sereinement des questions existentielles telles que celles concernant la constitution de votre vestiaire. L’occasion de mettre à jour votre style sur les conseils de la Maison du Faubourg Saint-Sulpice

AUDACE – DIFFERENCIATION – MAITRISE

On s’essaye à tout ou presque !

faubourg-saint-sulpice-vestiaire-ideal

A 25 ans on vous préconisait de mettre de côté votre instinct d’aventurier en matière de mode. L’idée étant de vous familiariser en premier lieu avec les basiques et d’apprendre à les maîtriser avec précision. A 35 ans ce n’est plus la même histoire. Vous avez désormais le recul nécessaire pour vous diriger sur des chemins plus ardus. En d’autres termes, vous n’êtes plus un junior et il est grand temps de développer votre propre style.

Un tournant vestimentaire qui se joint généralement à une carrière professionnelle plus établie. De ce fait, prenez confiance grâce à un vestiaire qui vous ressemble. C’est l’âge doré pour tenter de nouvelles choses en s’appuyant sur ses bases. Essayez-vous à des matières, textures, accessoires… Une période de grâce où l’on vous pardonnera vos faux pas sans pour autant remettre en question votre goût. L’impardonnable serait de ne pas essayer !

Le vêtement comme arme de différenciation

Au-delà de son aspect utilitaire, le vêtement devient un réel outil d’expression de soi. Vous ne devez plus le considérer comme une vulgaire fringue qui vous sert uniquement à cacher votre nudité. Appréhendez les pièces de votre vestiaire tel un marqueur de personnalité. Un pouvoir à ne surtout pas sous-estimer, l’image que l’on renvoie est aussi importante que les compétences que l’on possède. Une façon d’imposer sa propre patte, d’affirmer ses choix dans un monde professionnel souvent très normé. Evidemment, cela ne se fait pas inconsciemment et dans tous les sens. On parle alors de prise de risque maîtrisée. Un équilibre entre audace et lucidité. Ecoutez-vous dans vos envies de façon consciente et réfléchie.

L’apprentissage des codes

faubourg-saint-sulpice-vestiaire-ideal

Sans devenir un expert de la sape, il est important de s’informer un minimum sur les codes vestimentaires. Plus question de copier bêtement son voisin. Internet à portée de clics, vous n’avez désormais plus d’excuse pour ne pas connaître le B.ABA de l’élégance masculine.

On oublie le costume uni, sans aucune personnalisation pour se tourner vers le sur-mesure. Prenez vous au sérieux afin que l’on vous prenne au sérieux. Investir dans un costume sur-mesure est un gage de qualité, l’incarnation du leadership. Tout comme les souliers, prenez soin d’acquérir une paire de belle facture durable avec une patine travaillée.

Ce qu’il faut retenir :

C’est l’âge d’or pour faire des expériences et affirmer votre personnalité. Ne boudez pas votre plaisir et osez en toute état de cause. Une période rêvée pour comprendre qui vous êtes et l’image que vous souhaitez refléter.

Allison Devillers


Crédits : menstyle1 / bloglovin/