Focus sur la parka - The Men Times par Faubourg Saint Sulpice - The Locals Streetstyle
La parka , c’est un manteau tout terrain à la fois coupe-vent et imperméable qui réunit toutes les qualités attendues. Pourtant, cette pièce chic et sportive n’est pas si facile à porter. Voici, les astuces de The Men Times pour apprivoiser la parka.

Les débuts de la parka, une histoire qui fait froid dans le dos

Le 14 Décembre 1911, Roald Amundsen, marin et explorateur norvégien, réussit à atteindre le pôle Nord grâce à des skis, des chiens, et une parka masculine, faite en peau de phoque et en fourrure. Ainsi préparé, il pu devancer son rival britannique, Robert Scott, officier de la Royal Navy et explorateur polaire. Ce dernier pensait en effet que cette tenue était désuète et adopta donc un équipement plus « moderne ». Il mourut de froid pendant sa traversée.
Ce vêtement refait son apparition à la fin de la seconde guerre mondiale. Les pilotes américains, qui se heurtaient à des conditions climatiques extrêmes, furent munis d’une veste ressemblant aux parkas de ces explorations polaires : la « USAF N-3B ». Plus tard, en 1950, la guerre de Corée oblige de nouveau l’armée américaine à créer un autre modèle de parkas hommes, plus légère et moins chère, prévue pour des missions hostiles, les « fishtails ».

 C’est à partir des années 60 que la parka intègre les rangs de la mode, principalement du côté de l’Angleterre. En premier lieu, ce sont en effet les « Mods », des jeunes londoniens branchés, qui portent les modèles « US M51 » ou « US M65 ». Ensuite c’est au tour des grunges, à la fin des années 80. Kurt Cobain, Pearl Jam, et Liam Gallagher, chanteur du groupe Oasis – qui commercialisera d’ailleurs sa propre parka – ne sont que quelques exemples d’adeptes de ce vêtement. Plus récemment, c’est en 2000 que nous avons d’abord pu voir une parka, et sur les épaules de Kate Moss. Ensuite c’est de nouveau sur celles de Sienna Miller, au festival de Glastonburry. Pour finir, une parka en provenance d’un surplus militaire américain termine par faire la couverture de Vogue en 2008.
La parka a donc su traverser de nombreuses décennies. A l’origine faite pour combattre le froid, elle est aujourd’hui devenue un vêtement porté aussi bien par les femmes que par les hommes. Pièce phare des collections Automne / Hiver, elle est parfaite pour vous tenir chaud tout en conservant du style.

Focus sur la parka - The Men Times par Faubourg Saint Sulpice - Parka Monitaly Focus sur la parka - The Men Times par Faubourg Saint Sulpice - Parka Canada Goose
Comment reconnaît-on une parka ?

La parka pour homme est destinée à lutter contre tout type d’intempéries. Le tissu extérieur est déperlant ou imperméable, afin de préserver du vent et de l’humidité, et généralement pourvu d’une chaude doublure pour isoler du froid.
Manteau intemporel, la parka est multi-fonctionnelle, cumulant ainsi les avantages du manteau pour la chaleur, du trench pour son imperméabilité, du blouson pour sa longueur et de la doudoune pour son faible poids, sans leurs inconvénients.

Pour quelle parka opter ?

Aujourd’hui, le modèle le plus courant est la 60/40, une parka lancée en 1968 par la marque américaine Sierra designs. La parka est devenue un nouveau standard en ce qui concerne les modèles typés “randonnée” (ou “mountain parka” dans la langue de Shakespeare). Cette parka est reconnaissable  par ses quatre imposantes poches sur le devant du manteau et sa matière très légère (60% de coton et 40% de nylon).

Autre alternative, les modèles “fishtail” inspirés des parkas que portaient les soldats américains. On les reconnait par leur derrière long composé de deux pointes à la manière d’une queue de pie. Ces parkas sont en coton enduit et comportent souvent deux poches au niveau des côtes, on les trouve la plupart du temps dans un camaïeu de kaki. 

Enfin, les parka de haute montagne, voire de neige, sont faites de matières très chaudes, plus isolantes mais également respirantes comme le gore-tex ou équivalent. La parka est rembourrée de laine, de duvet voire même de polyester, sa doublure intérieure peut être en laine ou en mouton retourné.

En bref…

→   Moins encombrante qu’une doudoune mais aussi efficace qu’un manteau, elle tient bien chaud.

→   Plus chaude que le trench, elle peut également jouer le rôle d’imperméable en nous protégeant des pluies automnales.

→   Facile à porter la parka est caméléon et peut aussi bien créer un effet décontracté masculin que chic et féminin en fonction des pièces associées.


Crédits: The Locals / Monitaly / Canada Goose