faubourg-saint-sulpice-costume-longueurs


« Lire cet article en 6 secondes »

  • Eduquez votre oeil pour connaître votre taille
  • Cassure de pantalon, longueur de veste… ne négligez aucun point ! 
  • L’équilibre d’une silhouette réside dans son ensemble 

Longueur de manches, cassure de pantalon, longueur de veste… Reprenons les fondements du costume en bon et du forme avec la Maison Faubourg Saint-Sulpice !

Savoir éduquer son oeil 

Le costume requiert quelques connaissances en matière de juste mesure. Même s’il est toujours préférable d’être conseiller par un tailleur, apprenez à éduquer votre œil sur ce qui est à votre taille et ce qu’il ne l’est pas. Un certain nombre d’éléments sont à prendre en compte pour ne pas se tromper. Un équilibre parfaitement résumé dans cette infographie provenant du site Real Men Real Style.  Décryptage point par point.

Faubourg Saint-Sulpice - costume longueurs

La ligne d’épaule

La ligne d’épaules est fondamentale dans une silhouette. Elle est l’une des premières choses que l’on remarque si cette dernière n’est pas ajustée. Etant donné que le regard se pose sur le visage et plus globalement au niveau du port de tête, les épaules se remarquent automatiquement. La bonne longueur se définit par l’axe de l’épaule dans la ligne d’emmanchure. Autrement dit, il est nécessaire que le début de l’emmanchure soit dans l’alignement de l’épaule. Une ligne d’épaules trop petite se caractérise par ces plis disgracieux sur les épaules et aux abords de l’emmanchure alors qu’une ligne d’épaules trop grande se remarque par son affaissement et son volume disproportionné.

La taille

L’ajustement à la taille est profitable à tout point de vue. Sur le confort, le maintien et le style ne négligez pas ce point important. Pour savoir si le pantalon est à votre juste mesure, il ne doit pas mouler votre postérieur à outrance. Qu’il soit trop grand ou trop serré, il ne faut pas que le pantalon forme des plis à la verticale ou à l’horizontale lorsque vous êtes debout.  Ne le confondez pas avec un legging ou un baggy je vous prie.  

La fermeture de veste

Nous rentrons ici sur un aspect plus subtil du costume, le boutonnage de veste. Si ce dernier vous sert trop, le cintrage est d’autant plus marqué qu’il forme des plis autour du bouton. Une gêne qui se répercute sur votre aisance au niveau des mouvements des bras. A l’inverse, un cintrage trop lâche confère immédiatement l’apparence d’une silhouette plus volumineuse comme un enfant qui s’amuse dans le dressing de ses parents. La juste mesure se ressent dans l’aisance de vos mouvements. La veste doit délicatement marquer la taille sans avoir la sensation d’être engoncé dedans.

Faubourg Saint-Sulpice - costume longueurs

Les pans de chemise

Lorsque vous portez le costume, prenez garde aux détails. Des indicateurs cruciaux pour comprendre si vous savez porter le costume ou non. La chemise par exemple, doit dépasser de la manche de veste mais il ne faut pas qu’elle excède 2-3 centimètres. Au-delà votre veste paraît trop petite et ou au contraire trop grande si elle dépasse la jointure du poignet avec la main.

La longueur de veste

Les pans de votre veste ont leur importance. La bonne taille s’opère à hauteur de la paume de vos mains. De ce fait, si la coupe de la veste arrive au niveau de votre poignet, elle est trop juste et si elle dépasse le bout de vos doigts, elle est trop longue. Si l’on contextualise, ce point dans son ensemble, la longueur de veste impact la silhouette puisqu’elle donne des repères sur la hauteur du buste, la longueur des jambes.

Faubourg Saint-Sulpice - costume longueurs

La cassure de pantalon

Si vous êtes un passionné de souliers, ce point ne devrait pas vous échapper. La cassure de pantalon désigne le pli naturel qui se forme au-dessus de la chaussure marquant la jonction entre la fin du pantalon et le début du soulier. Si un dédale de plis se succède au-dessus de votre pied c’est que votre pantalon est trop lâche. Si à contrario, le pantalon ne touche pas la chaussure c’est qu’il s’agit soit d’un pantalon 7/8 ou plus communément appelé « feu de plancher » ou c’est qu’il est trop court.

Le col de veste

Dernier point et pas des moindres, le col de veste. Il ne s’agit pas de savoir s’il est trop petit ou trop grand mais de considérer l’espace entre le col de veste et le col de chemise. Les deux sont maintenus sans former d’écart ou de bâillement. Il ne faut pas que cela forme une bosse dans le haut du dos tel le Bossu de Notre-Dame.

Ce qu’il faut retenir :

Eduquez son œil à reconnaître un costume à sa taille ça s’apprend. Des réflexes que l’on peut acquérir à force d’exercer son regard sur soi mais aussi sur les autres. Construisez votre silhouette point par point mais considérez-la dans son ensemble.

Allison Devillers


Crédits : Lookastic/ RMRS