Faubourg Saint Sulpice - Petit précis sur la colorimétrie


« Lire cet article en 6 secondes »

  • La colorimétrie est un outil puissant qui permet de diversifier votre style sans crainte de faire une faute de goût ! 
  • Il prend en compte le teint, la couleur des yeux et des cheveux pour définir le nuancier adéquat
  • Les couleurs à éviter peuvent être sauvées grâce aux couleurs complémentaires, l’alternative intelligente pour tout oser !

 

Hormis vos goûts personnels, avoir du style requiert aussi quelques connaissances. Pour savoir les coloris qui vous vont à merveille, ça se passe par ici !

Avant toute chose, il est important d’identifier 3 facteurs :

– La couleur des cheveux
– La couleur de peau
– La couleur des yeux

Une fois ces éléments clarifiés, il est temps de rentrer dans le vif du sujet. Il existe bon nombre de techniques qui permet de connaître son nuancier de couleurs. Cependant, certaines peuvent être complexes à appliquer lorsque l’on débute. Afin de vous faciliter la vie, on a fait appel à Sylvie Destruel, conseillère en image.

L’une des méthodes qu’elle préconise, est celle des foulards : « Il suffit de le placer sous le visage et automatiquement il se passe quelque chose. Le teint se révèle, la lumière du visage ressort davantage sous l’un ou l’autre. C’est instinctif. Ainsi, cela nous permet de définir si vous êtes plus en accord avec les couleurs chaudes (le doré) ou les couleurs froides (l’argent). »

« Sachez que même si la couleur joue un rôle important dans la construction de votre tenue, elle ne doit pas constituer un frein. Il faut prendre un look dans sa globalité. Il est essentiel de savoir s’écouter et de se faire plaisir lorsque vous essayez. C’est aussi une bonne façon de savoir ce qui vous ira ou non. »

Les nuanciers, faites place à la couleur !

Sur le principe des quatre saisons, on établit un profil type en fonction de trois facteurs précédemment évoqués.

Printemps 

Faubourg Saint Sulpice - Petit précis sur la colorimétrie

Vous avez la peau ivoire ou pêche et pourquoi pas des taches de rousseur. Les yeux sont noisettes, gris-vert, bleu pâle. Les cheveux sont blond doré à vénitien ou châtain très clair voire roux.

Les couleurs à adopter :

Les tons acidulés, chauds et pastels sont à privilégier tels que l’abricot, le rose dragée, le jaune bouton d’or. Certaines couleurs froides vous conviendront comme les camaïeux de bleu, lilas, lavande et pervenche.

Les couleurs à éviter :

Le bordeaux, le marine, le gris et le fushia sont à exclure.

Été

Faubourg Saint Sulpice - Petit précis sur la colorimétrie

Il s’agit des teints clairs, rosés ou beige clair. Les yeux sont bleus, verts, gris-bleu ou noisettes. La chevelure est dans les nuances de blond foncé, châtain clair ou (selon l’âge) gris-argent. Vous ne possédez pas de reflet cuivré.

Les couleurs à adopter :

Tous les bleus vous iront à merveille ainsi que le parme, le mauve, le lilas, le framboise, le rouge-cerise, le bordeaux, et le gris.

Les couleurs à éviter :

Même si elle est catégorisée comme une « non-couleur », on vous déconseille le blanc pur. Aussi, maintenez-vous à l’écart du beige, de tous les jaunes, du vert-jaune et du rouge-orangé.

Automne

Faubourg Saint Sulpice - Petit précis sur la colorimétrie

Vous avez la peau beige doré ou le teint légèrement hâlé avec quelques taches de rousseur. Les yeux sont dans les tons de marron-brun ou vert. Les cheveux, quant à eux, sont plutôt blonds ou roux et même châtains avec des reflets cuivrés.

Les couleurs à adopter :

L’ensemble des tons chauds c’est-à-dire le jaune d’or, le safran, le brun mordoré, les camaïeux de beige, le caramel, le vert mousse, le bronze et le kaki. Puis la gamme des orangés, tel que le rouge orangé, le brique, le vermillon, l’ocre, et le saumon.

Les couleurs à éviter :

A contrario, la plupart des tons froids sont déconseillés. Le gris, le blanc, le jaune citron, le rose, le vert-bleuté, le bleu-gris.

Hiver

Faubourg Saint Sulpice - Petit précis sur la colorimétrie

Vous avez le teint froid c’est-à-dire beige ou légèrement rosé. Les peaux ternes avec le teint très blanc rentrent également en ligne de compte. Vous avez les yeux marron foncé presque noir, bleu profond ou bleu-gris. Vos cheveux sont de châtain moyen à très foncé ou poivre et sel.

Les couleurs à adopter :

Il est important de jouer sur l’intensité et le contraste. Le bleu cru, le vert d’eau, le vert émeraude, le rose vif, le fushia, le violet, le jaune citron et le bleu marine.

Les couleurs à éviter :

La gamme des oranges comme le rouge-orangé, l’abricot ou le jaune moutarde et le kaki aussi.

Les couleurs complémentaires qui sauvent !

Si vous craquez pour une couleur à éviter, la complémentaire vous permet de contrebalancer pour rehausser le teint. A l’aide du cercle chromatique, vous possédez tous les outils nécessaires pour ne jamais faire fausse route. Il suffit de choisir la couleur de votre choix et de l’agrémenter avec celle située à son exact opposé. Gardez en tête de favoriser la couleur à adopter le plus près du visage.
Et pour le noir et blanc ? Ces deux teintes sont considérées comme des non-couleurs. Le noir demande à être toujours accessoirisé afin de ne pas ressembler à un croque-mort.

Ce qu’il faut retenir :

Le conseil de Sylvie : OSEZ les couleurs ! Même si il est essentiel de ne pas associer plus de trois couleurs ensemble !
Si l’exercice vous paraît trop complexe, n’hésitez pas à faire appel à Géraud du Faubourg Saint Sulpice qui vous aidera à trouver votre nuancier personnel. L’aide d’une conseillère en image telle que Sylvie est également un moyen efficace pour déterminer vos couleurs.

Sylvie Destruel, conseillère en image dans le 78 – sylvie.facondetre@gmail.com

Allison Devillers


Crédits : polyvore.comspreszzaturaeleganza.tumblr.com/ stefano marchionini.com/ tonbarbier.com