faubourg-saint-sulpice-tissus-automne


« Lire cet article en 6 secondes »

  • pas besoin de sortir les doudounes, optez pour de jolies matières chaudes et confortables
  • flanelle, tweed… ressortez les classiques 
  • un twist rétro pour une silhouette moderne 

Vous avez sorti le trench et le foulard, mais quant est-il des matières à revêtir durant la mi-saison ? Focus sur trois tissus imparables qui feront votre automne.     

L’imparable flanelle

faubourg-saint-sulpice-tissus-automne

Cette matière duveteuse à l’aspect feutré était autrefois conçue avec de la laine par nos amis Gallois. En effet, au Pays de Galles, la flanelle signifie « laine ». Aujourd’hui, elle est plus couramment composée de coton peigné. Elle est appréciée pour son toucher agréable et doux qui confère une grande imperméabilité. L’idéal en cas de changement de climat, fréquent en cette mi saison. Polyvalente, elle se marie avec toutes les pièces du vestiaire : chapeau, pantalon, pull… Prenez soin d’elle au risque de voir apparaître des petites bouloches pas très esthétiques.

Le tweed, le chouchou de Coco Chanel 

faubourg-saint-sulpice-tissus-automne

Le tweed est une étoffe particulièrement intéressante car elle comporte bien des avantages. Hormis son confort thermique, il se révèle aussi durable et très robuste. Fait de laine, il se matérialise sous diverses formes, composé d’une armure serge, toile ou même à chevrons que l’on reconnaît grâce à ses lignes obliques. A l’origine, le tweed était utilisé pour les activités extérieures au Royaume-Uni pour faire face aux climats tumultueux. Ensuite, il fut repris et popularisé par Coco Chanel avec son célébrissime tailleur en tweed. Toujours tendance, il n’est désormais plus l’apanage des mamies bourgeoises. On le retrouve dans des teintes douces et naturelles en référence aux codes de l’élégance masculine des années 50. Attention tout de même, si vous optez pour un costume en tweed, évitez les teintes claires comme le beige, l’ocre et le gris qui risquent rapidement de vous faire prendre 10 ans d’âge. Optez pour un coloris foncé, plus subtil sur un pantalon chino légèrement évasé par exemple. Quel que soit votre style, l’idée est de créer un décalage par le biais d’une pièce tendance comme une paire de sneaker, un bomber etc… Faire du neuf avec de l’ancien tout simplement !


automne-hiver-faubourg-saint-sulpice


Doux comme du velours

faubourg-saint-sulpice-tissus-automne

Vu sur les podiums, le velours maintient son statut de favori auprès de la gente masculine une fois encore. A la fois doux, noble et confortable, le velours réchauffe instantanément n’importe quelle tenue. Sa particularité à double ton en raison du sens des fils qui donne l’impression que la couleur est plus claire ou plus foncée, lui confère une grande renommée dans le domaine de l’habillement et de l’ameublement.

Mais parlons peu, parlons mode : Comment porter du velours sans faire troisième âge ?

Si vous êtes traumatisé par les pantalons en velours côtelé de papy Jacques, tournez-vous vers d’autres catégories de velours. Actuellement, il existe un réel engouement pour le velours frappé et le velours lisse. Si vous n’êtes pas habitué à en porter, débutez pas une veste. Le pantalon pourrait rapidement vous mettre en difficulté et il est plus complexe à assumer. Une veste casual lie de vin, vert anglais ou chocolat donnera du volume à votre carrure et insufflera du chic à votre ensemble. Prenez soin de l’associer avec une jolie paire de souliers et un pantalon à pinces ou un jean bien coupé.

Ce qu’il faut retenir :

Cessez de craindre ces tissus catégorisés « vieillissant ». Ils reprennent du service et prouvent qu’ils méritent une place au sein du vestiaire masculin. A vous de les marier avec style et décadence !

Allison Devillers 


Crédits : eyefordesignlfd/ mens fashion world/ jamais vulgaire